Skip to content

pour quelques vers de terre

30 novembre 2011

Tête en l’air les pieds dans la terre,
l’amer se tait, l’amer se terre.

La mère se libère.
Jardinière.
Les mains dans  la terre.
Nourricière.

crayon sur A5 / Clans / été 2007

C’était le printemps.

Bientôt l’hiver.

La terre se tait,  la mère sans terre se perd à la frontière.

La mère se nerf de l’arme en terre.

Amère.

Publicités
No comments yet

À vous ! Un mot ou deux, trois ou quatre et même plus... !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :