Skip to content

Catherine, le 20 septembre 2010

L’ABSENCE…


Absente présence
Père lointain, voguant de l’insouciance à la désespérance
A toi les grandes marées de fin de saison
Raz de marée de mes illusions.
Perdu dans le labyrinthe d’une vie indéfinie
Père, mon enfant maintenant petit à petit…

………………………..

Ce portrait est tristement magnifique.

2 commentaires leave one →
  1. 20 septembre 2010 23:10

    la fin des vacances et le retour des mots.
    à fleur d’émoi et de maux
    chapeaux

  2. 1 octobre 2010 18:56

    P ères
    A bsents
    P erdus
    A bimés

    P athétiques
    A nxieux
    P erplexes
    A llégeance

    P lissé
    A ffaiblit
    P loyé
    A lléluia.

À vous ! Un mot ou deux, trois ou quatre et même plus... !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :