Skip to content

Catherine, le 27 avril 2010

En partage avec « un jour je sortirais voilée »… quelques mots d’un poème écrit il y a longtemps – adressé à l’homme de pouvoir, à ceux qui portent un voile-oeillère greffé sur le néo-cortex !

…dans ton histoire
seule la femme
aimante ardente en flamme
voit en toi sous le voile
le colosse à la dérive
rallume l’étoile
te ramenant sur la rive…

Publicités
No comments yet

À vous ! Un mot ou deux, trois ou quatre et même plus... !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :