Skip to content

Le Cirque Romanès en danger !!

3 mai 2016

Vous les connaissez ? 

Oui ? Quelle chance ! 

Non? Ne ratez pas la prochaine occasion !


A l’heure actuelle, ils sont en prise à la connerie xénophobe et raciste.

Dans le beau 16°, ils ne sont plus voleurs de poules mais bouffeurs de chats…. 

Bref, si vous voulez les soutenir, faites circuler sur HelloAsso, une campagne d’appel aux dons 

POUR QUE VIVE LE CIRQUE ROMANÈS

**************
D’autres liens pour infos : 

La CroixMediapart (avec pétition), L’HumaPolitis

 

Portraits d’Iris (2)

23 avril 2016

Quelques portraits, les fleurs s’ouvrent.  Parmi mes plus préférés !!

Kurdes, Syrie, Turquie, Daech… etc.

18 avril 2016

Juste une vidéo de 12 minutes, interview de Pierre Barbencey, grand reporter à l’Huma, pour y voir un peu plus clair (quoique..) parce que c’est quand même vachement confus !!

64′ grand angle sur TV5 Monde, dimanche 17 avril 2016

Calais, Grande-Synthe…

15 avril 2016

Sur France-Culture, toute la semaine, il y a eu des reportages dans Hors Champs

Des reportages sur des gens, des vrais, de ceux qui y vivent, y survivent.

En écoutant le premier, j’ai juste eu envie d’aller faire un tour pour rencontrer le maire de Grande-Synthe… Ce mec qui avec MSF a permis la construction d’un lieu de vie pour les réfugiés en majorité kurde qui vivaient dans la boue… 

Le Monde du 7 mars 

 La ville de Grande-Synthe (Nord), déménage d’ici au mercredi 9 mars les 1 050 migrants kurdes qui campent dans la boue depuis des mois. Ils seront relogés, avec les 300 mis à l’abri par la préfecture, dans un camp humanitaire pensé et financé par Médecins sans frontières (MSF). Damien Carême, le maire Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de la ville et Angélique Muller, la responsable de Médecins sans frontières (MSF) exposent les spécificités de cette première en France.

En écoutant ensuite Le sirien Wassim, immense tristesse et sentiment d’impuissance…. 

Puis, il y a Hamid, qui parle encore de bonheur, de rire, de vie. Mais qui n’arrive plus à raconter quand il aborde sa vie d’enfant soldat, de la fois où il a été enterré vivant. Il était adolescent au Darfour. Et ce mec, comme tant d’autres gens, s’est barré de son pays, a risqué sa vie. D’autres ont péri, d’autres périssent au quotidien.

Est-ce que j’aurais la moitié de leur courage, à ces hommes, ces femmes qui ont mis leur vie en jeu pour tenter de survivre ici ou ailleurs en attendant de trouver un  endroit où se poser, construire une nouvelle vie, ou plutôt une autre suite à leur vie ?

Pas sûre. Peut être que je me laisserais crever dans mon pays en guerre, dans mon pays de misère. 

Hamid, lui, il parle de joie. 

Merci Hamid. 

Il me reste les 2 dernières émissions à écouter en podcast.
Et nous, on fait quoi ?

Des sous pour l’armée israélienne ?

12 avril 2016

Trouvé ici sur Bellaciao et recroisé ailleurs :

[…] Voici dans son intégralité le texte de la question écrite n° 20545 de Mme Nathalie Goulet :

“Mme Nathalie Goulet attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre des finances et des comptes publics, chargé du budget sur la réglementation actuelle qui permet aux Français et Françaises qui font des dons à l’armée israélienne (Tsahal), de défiscaliser leurs dons et leur donne le droit à 60 % de réduction d’impôts, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il s’agit donc d’une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d’une armée étrangère. Elle souhaiterait avoir l’explication de cette disposition exorbitante du droit commun.”
[…]

 

Bon le don, c’est pour leur apporter un peu de douceur et de réconfort, ils en ont bien besoin non ? Non ?

Un autre lien ici.

Enfin, j’dis ça, j’dis rien…. Moi, ça me choque « un peu » et ça me démange « beaucoup ». Déjà, que des français aillent faire l’armée en Israël… Mais là, c’est la cerise sur le gâteau.

 

´Tite minette à écouter !

8 avril 2016

C’est Richard qui m’a montré la vidéo et fait écouter la voix de la minette.

Non, la photo ci-dessous, ce n’est pas celle de la minette.

C’est celle du gars, genre guerrier imperturbable, qui porte la minette dans le clip. Julien.
Julien, le fils de Françoise et Richard.
Françoise, c’est une copine conteuse et Richard, c’est le gars qui m’éclaire. Et Julien, il a une sœur vraiment très chouette, Zélia. Mais Zélia, elle n’est pas dans le clip. Mais citer la famille sans parler d’elle, pas possible !
Bref, Julien c’est lui :

photo-Julien_Ferranti

Pour en venir à la minette, elle s’appelle Mathilde Fernandez.

La vidéo, c’est là,

Ses titres ici :

À écouter pour la voix. Et après, on aime ou pas son style. Vrai.

Mais la voix…..

Portraits d’Iris (1)

7 avril 2016

En écho aux iris de Pascale