Skip to content

J’ai bippé avec bonheur….

30 mars 2014
Pendant trois jours, j’ai troqué mon cartable de ZIL* pour une valise virtuelle de BIP** et je suis allée dans les classes. D’habitude, j’y vais pour un remplacement. Là, pendant trois jours, je suis devenue Brigade d’Intervention Poétique.
C’était grandiose ! Je me suis régalée, les gamins et les collègues aussi.

 

3 jours, 10 écoles, environ 55 classes des tout petits de maternelle au cm2, une petite centaine de poésies…
« Bonjour, vous avez demandé la BIP ? »
Le bulletin d’engagement signé par l’enseignant-e est bien sur la porte : il y est spécifié que tout s’arrête à l’arrivée de la BIP et qu’il est interdit d’utiliser son intervention à des fins pédagogiques .

 

On ferme le cahier, on arrête le bilan de math illico, on range son stylo, on laisse les jeux en plan
et pour quelques minutes…

chut…
le chant du bol…
et des poèmes, des courts, des longs, des drôles, des sérieux, des poèmes de poètes déjà morts, d’autres encore vivants, des morts depuis longtemps… des fragments…
le chant du bol… et derrière le rideau de tes paupières fermées, tu peux voir tout ce que tu veux… chut… moi je m’en vais…

 

photo-bol_de_bip

Pur bonheur…… et quelques instants magiques. En voici deux en partage parmi les plus beaux….

 

Une collègue de cm2 : « tu sais, ils sont très durs et aujourd’hui, ils sont carrément insupportables. Je ne suis pas sûre que cela soit une bonne idée, ça ne va pas marcher. »
… Chut, le chant du bol… Magie absolue, j’ai terminé en chantant un texte du XVIème siècle. Et quand je suis sortie, certains avaient encore les yeux fermés.

 

Classe de clis, la fin d’un poème de Pierre Coran :
« Mais qui parmi vous
Me dira comment
Changer un caillou
En papillon blanc ? »
Ryan, 11 ans m’a dit : c’est facile.  Il faut de l’espoir et de la lumière.

 

Merci Ryan !! Tu m’as offert un magnifique cadeau !
À Nathalie, notre conseillère pédagogique qui a permis cette aventure : MERCI !!!
À Odile, la secrétaire qui gère les remplacements et à qui j’ai cruellement manqué pendant ces trois jours… Oui oui, je reprends lundi, promis !
À mon inspecteur : Dites, monsieur l’Inspecteur, je pourrais faire des trucs comme ça plusieurs fois par an ?

Le mur de la Bip, si ça vous chante.
——————————————–
* remplaçante sur une Zone d’Intervention Limitée (joli, non ?)
** Brigade d’Intervention Poétique

Publicités
12 commentaires leave one →
  1. 30 mars 2014 15:03

    C’est chouette tout ça !

    • 30 mars 2014 18:12

      Yep ! et j’espère bien que d’autres plans comme cela seront jouables dans les temps à venir. De quoi me permettre de faire mon boulot avec un peu plus de légèreté !

  2. Cath permalink
    30 mars 2014 15:18

    À Marielle, chanteuse de mots, voleuse de routine et poseuse de rêves, merci.
    À Marielle, et tous ceux qui comme toi insufflent  » espoir et lumière » et tant d’amour tout autour,
    vous qui offrez à nos petits ( même grandi ) le monde au bout des mots, vous qui offrez de découvrir la vie en curiosité aiguisée,
    vous qui leur permettez de faire germer les graines de fantaisie à mêler aux nourritures du cœur, de l’âme et des corps…
    Merci, merci, merci
    … et vive les BIP 🚸💟🆓✳️💭🔥💚

  3. 30 mars 2014 17:24

    ça c’est de l’Enseignement! Bravo!…Je comprends ton enthousiasme et ton plaisir…Bip bip hourra!

    • 30 mars 2014 18:09

      Des collègues se sont emparés du projet et ont organisé une BIP dans leur école en mettant à contribution enfants, parents, agents communaux pendant 3 semaines… Je sentais en arrivant, une écoute différente, des oreilles déjà familiarisées et avides d’entendre. Magique ! 🙂

  4. 31 mars 2014 17:37

    Je ne connaissais pas du tout cela. Et je suis époustouflée que les enfants d’à présent, tout virtuoses du smartphone et du SMS qu’ils soient, apprécient la poésie…
    Il y a de l’espoir!

    • 16 avril 2014 20:44

      Pour conter, poétiser, artiser le plus souvent possible dans les classes dans lesquelles je passe en tant que remplaçante, je t’assure que oui, les enfants sont encore avides de magie, de rêves, de plaisirs, de mots…. et leurs yeux brillent dès que la porte est ouverte sur ce qu’ils ne connaissent pas. Tu as raison, il y a de l’espoir !

  5. 1 avril 2014 03:01

    Une petite histoire vivante… j’aime !

    • 16 avril 2014 20:52

      C’est comme les fleurettes des jardins… Petits instantanés de la vie en vrai ! 🙂

  6. 15 avril 2014 19:55

    Trop bien. Comme j’aurais aimé être là !

    • 16 avril 2014 20:52

      Dernier petit cadeau en date. Je retourne dans une des écoles pour un remplacement et un gamin de CP m’empêche de me relever pour que je reste à sa hauteur (j’étais accroupie en train d’expliquer à un autre gamin que le poisson rouge qu’il essayait d’attraper par la queue n’en avait pas nécessairement envie et que donc, il pourrait peut-être le laisser tranquille…), bref, le petit bout me pose la main sur l’épaule et me dit, droit dans les yeux « maintenant, c’est moi qui vais te dire un poème ». C’était magique. Ensuite, il a tourné les talons en ajoutant « de Anonyme ! »

À vous ! Un mot ou deux, trois ou quatre et même plus... !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :