Skip to content

quand meurent les mères

28 février 2014

quand meurent les mères et qu’elles sont vieilles leur ventre est lourd des enfants qu’elles ont eus de ceux qu’elles auraient pu avoir leurs seins sont flétris outres vides chair délaissée caresses oubliées et le poids des ans les empêchent de s’envoler encore et encore

 

mère phénix / crayon gris /14x20cm

mère phénix / crayon gris /14x20cm

 ********************************************

l’au-revoir à la mère
qu’elle soit mienne, celle d’autres ou la sienne
c’est l’adieu au ventre qui a porté
l’adieu aux mots qui n’ont pu être partagés
l’adieu aux caresses jamais osées

mère qui meurt
mère belle qui meurt doucement
mère belle et vent violent
des sentiments
attends, ne sois pas pressée
s’il te plaît
encore temps à dire, temps à entendre

et la mère en partance
n’a pas fini de s’en aller
elle s’attarde et prend le temps

justement

quelques jours un mois un an
qu’importe

vivre le présent

********************************************

Publicités
12 commentaires leave one →
  1. 28 février 2014 01:03

    Je pense à deux très jeunes femmes qui viennent de perdre leur maman.
    Si seulement j’avais pu lui donner mon temps gâché, mon temps perdu, le temps que je n’ai pas pris et celui qui m’a fait défaut quand il était encore temps.

    • 28 février 2014 01:17

      Je ne la connaissais pas ou si peu, croisée ici ou là au gré d’un texte ou d’un billet. Et je lis depuis hier votre peine. La parution de mon billet et sa mort se sont entre-croisés. En apprenant la mort de Kairosf, j’ai hésité à finir texte et dessin ce soir, par respect pour votre chagrin, celui de sa famille et de ses filles. Et puis, j’ai cliqué sur « publier ». Parce qu’il y a Aline. Et que je suis juste une fille devant une mère qui flirte avec la mort. Et que je suis mère.
      Quant aux regrets… personnellement, je les pense inutiles. Tu ne peux revenir en arrière et faire ce que tu n’as pas fait. Tu peux juste, et c’est énorme, te souvenir de ce qui a été accompli. Non ?

  2. 28 février 2014 08:00

    Et puis après, il y a ce silence….Ce grand silence qui creuse encore l’absence et qui ne finira plus.

  3. 28 février 2014 13:05

    Le dessin est bien étrange et bien triste… Comme ton billet d’ailleurs.
    Nous sommes tous face à cette souffrance un jour ou l’avons déjà été…

    • 28 février 2014 13:43

      Pourtant je ne suis pas triste… la dame est toujours là, cahin-caha, tout doucement. Fragile, lucide… Et peut-être encore pour un bon moment. Sait-on jamais. Quand j’ai perdu ma propre mère, c’était la fin de trop de douleurs et de souffrances. J’ai été triste, oui, et parfois elle me manque. Mais j’ai été tellement soulagée de savoir qu’elle ne souffrait plus. Ma mère, celles des autres, une mère, la mère.

  4. 28 février 2014 14:08

    c’est très touchant… Ce billet, le dessin, merci Elleirame… merci

    • 8 mars 2014 10:01

      Cette vieille dame n’est pas ma mère, « juste » ma belle-mère (enfin la 2ème, la 1ère se porte bien !), et elle me touche. Encore plus depuis qu’elle est malade et qu’elle se laisse aller à plus de douceur…

  5. 8 mars 2014 09:02

    Très beau, j’aime.
    J’ai une mère qui n’en est pas vraiment une et je suis mère comme j’aurais aimé avoir. Je dis les mots, et j’ose les caresses. Je crois avoir le plus beau cadeau qu’une vie puisse donner, celui de la complicité avec mes enfants. Je suis riche.
    Belle journée à toi

    • 8 mars 2014 09:59

      Merci, belle à toi aussi ! Si tu as le même soleil que nous dans tes montagnes, tu devrais nous ramener quelques photos superbes du week-end….

À vous ! Un mot ou deux, trois ou quatre et même plus... !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :