Skip to content

vade retro

20 mai 2013

déc. 2004 / feuille quadrillée A4 / feutre fin

déc. 2004 / feuille quadrillée A4, feutre fin
Un dessin rejaillit aujourd’hui…

Invitation 

Si l’une, l’un ou l’autre avait l’envie de poser ses mots sur ce dessin, cela me ferait grand plaisir…

Je sais ce qu’il m’évoquait alors, je sais ce qu’il m’évoque aujourd’hui et ce n’est pas la même histoire.

Alors, si cela vous dit… lâchez-vous (un lien dans les commentaires et je mets en ligne ensuite).

Et si cela ne vous dit rien… ben, tant pis ! 🙂

**********************

màj du 21/05/13

Merci à vous ! (un clic sur les pseudos pour atterrir sur leurs pages et blogs)

************

Cath

Malgré mes oripeaux et les crocs de la mort
Je te fuis toi néant
Emportant en mon flan
La lumière, la vie, joli coup du sort…

Lutte finale , je gagne
Je me retrouve , je te le dois – ma vie .
Plus de hargne
Doucement je te remercie …

*********************

jobougon

Femme serpent au cœur poisson
Lorsqu’elle ne serpente pas à terre, elle se dresse et le voile de ses ailes en lambeaux déplié cesse de cacher le crâne fiché dans sa poitrine, terminaison larvaire au corps de poisson, qui s’est couchée en elle et qu’elle protège jalousement.
Mais aujourd’hui, son regard flamboyant exprime de la colère. Ils veulent l’opérer, ceux de sa race, ceux qui ne comprennent pas. Il veulent lui retirer cet enfant qui n’est pas de son sang, et elle se dresse, seule contre tous, pour leur montrer combien elle refuse de le perdre, et comment elle est prête à mourir pour le défendre.
Les flammes de ses mains brûleront ceux qui chercheront à l’atteindre, et les filaments de son écharpe, empreintes de poison, paralyseront à coup sûr tous ceux qu’ils toucheront.
Alors ne l’approchez pas, car elle est la grande diablesse au cœur « crâne de poisson », et sa beauté sera fatale pour tous ceux qui tenteront encore de détruire cet enfant qu’elle a fait sien.
Inspiré de cette œuvre ci-dessus, probablement un « Picasso » resté inconnu, faisant partie d’une collection privée.

********************

bruno

Une femme flamme.
Une femme liane.
Peut-être une danseuse sacrée, dont les mains dans un geste élégant se joignent, comme en prière…

***************

bleuemarie

Le regard grave,
comme en écho
le geste large et définitif,
l’adieu est consommé
sans remord et sans haine……

*********************

LO

Si un jour tu me vois
Qui calque chaque pas
D’un homme qui te ressemble
Ne te retourne pas
Il n’est nulle foi
Il n’est nul trépas
Va où bon te semble

***********

rosamere

Une femme oiseau en oripeaux,
Avance, avance
Sang laisse

,

Publicités
28 commentaires leave one →
  1. snake0644 permalink
    20 mai 2013 18:26

    Le problème c’est que « Vade retro stanas » me fait penser aussitôt au dessin animé avec Diabolo et Satanas. 🙂 🙂

  2. Cath permalink
    21 mai 2013 07:24

    Malgré mes oripeaux et les crocs de la mort
    ….. (texte complet intégré dans l’article)

  3. 21 mai 2013 07:53

    Femme serpent au coeur poisson
    Lorsqu’elle ne serpente pas à terre,
    ….. (texte complet intégré dans l’article)

    • 21 mai 2013 10:10

      Merci pour le « Picasso » resté inconnu, je suis extrêmement flattée !!!!
      Et bienvenu-e (?) sur mes pages ! Belle arrivée !

      • 21 mai 2013 11:51

        Pour le Picasso, c’est la première impression que j’ai eue en regardant ce dessin.
        Merci pour l’édition dans ton article. C’était une excellente idée que de faire appel à nos mots. J’adore bavarder sur de nouveaux sujets d’écriture.

        • 21 mai 2013 11:57

          Je suis déjà passée par chez toi. J’avais beaucoup aimé certains de tes textes. J’y retournerai pour continuer le bavardage !

  4. Amaya permalink
    21 mai 2013 08:11

    J’aime beaucoup les plages de bleu en bas . C’est nouveau on dirait ( ? )

  5. 21 mai 2013 10:00

    Une femme flamme.
    ….. (texte complet intégré dans l’article)

  6. 21 mai 2013 10:37

    Le regard grave,
    ….. (texte complet intégré dans l’article)

  7. Cath permalink
    21 mai 2013 15:09

    Merci belle Marielle, l’idée du clic et hop on se ballade chez les uns et les autres. La technologie a du bon !

  8. 21 mai 2013 19:40

    Si un jour tu me vois
    ….. (texte complet intégré dans l’article)

    • 21 mai 2013 19:53

      Yep yep ! 🙂

      • 21 mai 2013 21:58

        Ok Ok ! :mrgreen:

        • 21 mai 2013 22:02

          Je te dis tout : c’est la fin d’un texte que j’ai écrit en… 1981. J’avais 20 ans. Quand j’ai vu ton dessin, il s’est immédiatement imposé à mon esprit. J’ai dû quelques recherches pour le retrouver… C’est à la fois étrange et inattendu… J’aime bien ce genre de rencontre 🙂
          Donc… merci !

          • 21 mai 2013 22:03

            dû faire… j’ai du fromage blanc à la place du cerveau…

            • 21 mai 2013 22:12

              Merci, partage encore plus appré-ciable, -cié, -cieux!!
              J’aime aussi ces rencontres, lorsque l’un des instants de l’un, l’une ou l’autre répond, appelle un des instants d’un ou d’une autre.

  9. 21 mai 2013 21:59

    Une femme oiseau
    ….. (texte complet intégré dans l’article)

Trackbacks

  1. Merci… | le blog d'Elleirame

À vous ! Un mot ou deux, trois ou quatre et même plus... !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :