Skip to content

liber…. éga…. frater… mots bientôt oubliés ?

24 juin 2010

Quelques trucs trouvés ici ou là…

facile, y’a qu’à se pencher pour ramasser les mauvaises nouvelles concernant l’égalité, la liberté et la fraternité…


A côté de chez moi, moins de 500 mêtres…

Urgence pour Gor et sa famille,

pétition en ligne + 10 familles du 06 virées de leur hébergement sans autre solution de relogement + un peu de lecture + toujours sur le site de RESF, des pétitions en ligne, des morceaux de drame…. http://www.educationsansfrontieres.org/

Ci dessous, un copié collé du message deResf 06 logo

Avec les militant-es de Grasse, soutenons Gor et sa famille ! VITE !  signez et faites signer la pétition en ligne sur le site RESF national : http://www.educationsansfrontieres.org/article30238.html

Lettre au préfet des Alpes Maritimes

Monsieur le Préfet,

Nous avons l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance en faveur de Gor ABRAHAMYAN et sa famille.

Monsieur et madame Gagik et leur avocat continuent à réclamer le droit d’asile politique. La famille ne peut envisager pour sa propre sécurité un retour en Arménie.Malgré les risques que la famille encours celle-ci a été déboutée du droit d’asile. Elle est, à ce jour, sous la menace d’une expulsion, une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) lui ayant été notifiée.

Arrivés en France il y a deux ans, la famille a fait la preuve de sa volonté d’intégration :

Les parents prennent depuis leur arrivée en France des cours de français au rythme de deux fois par semaine.

Leur fils ainé Arsen a terminé sa dernière année d’études au collège des Campelière à Cannes. Il s’entraine très régulièrement au Club Boxing de Grasse.

La petite sœur Élisa 3 ans est inscrite à l’école des Jasmins pour la rentrée prochaine.

Gor, tout en suivant ses études s’entraine au Club Cavigal Nice. Ses dirigeants l’ont présenté au championnat de France de lutte libre, catégorie cadet (1). Il y a décroché la médaille d’or.

Gor est un élève souriant qui a été accueilli au sein de la classe FLS. Il fait, au collège St Hilaire, figure de grand frère  (1) par ses qualités d’écoute, humaines et relationnelles, parmi ses camarades de classe mais bien au delà.

Cette famille fait la preuve de sa volonté d’intégration. La situation d’incertitude présente ne manque  pourtant de générer chez les enfants une réelle angoisse.

Son admission au sein de la République Française peut constituer un apport culturel brillant, vu le profil intellectuel et sportif de la famille.

Compte tenu de tout ces éléments, la communauté scolaire vous demande d’user de votre pouvoir discrétionnaire pour permettre à cette famille de vivre avec nous.

En espérant que vous voudrez bien répondre à notre demande, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, nos salutations respectueuses.

* * *

COMMUNIQUE URGENT

Journée Mondiale du Réfugié

10 nouvelles familles virées de leur hébergement par la Préfecture

Après les 23 familles de demandeurs d’asile pour lesquelles nous nous sommes mobilisés au début de ce mois, voici 10 nouvelles familles qui, lundi, seront virées des hôtels niçois à la demande des services de l’Etat sans autre solution d’hébergement.

Elles sont venues se réfugier en France après avoir déposé leurs empreintes digitales en passant dans le premier pays de l’Union Européenne traversé lors de leur exil de Tchétchénie : la Pologne. Une procédure de réadmission en Pologne touche ces familles. La France a six mois pour les réacheminer vers ce pays. Après ces six mois, elles pourront introduire leur demande d’asile en France, sinon c’est en Pologne qu’elles devront le faire. Il faut savoir que les Tchétchènes ne se sentent pas en sécurité en Pologne. Les agents du dictateur Kadyrov, tout le monde le sait, recherchent assidûment ceux et celles qui commettent le crime de quitter son « paisible » pays.

Hier, vendredi 18 juin, ces familles affolées ont été convoquées à l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration où, alors que la procédure de réadmission en Pologne n’est pas arrivée à son terme, on leur a proposé de les indemniser pour rentrer, non pas en Pologne mais en Tchétchénie …Le choix a le mérite d’être clair : c’est la peste ou le choléra !

Il s’agit là d’une illustration vivante de ce qu’on fait subir à des réfugiés et il nous a semblé qu’on était là en présence d’une situation qui appelle de la part des militant-e-s des droits humains une riposte solidaire. ….


* * *

Lecture

à recommander au préfet : traumatismes pour les enfants de réfugiés ?

http://www.educationsansfrontieres.org/article30225.html

Notre société a lancé un boomerang …
* * *

Brice HORTEFEUX rend hommage au préfet Jean MOULIN !!! : Il oublie de dire que ce préfet a su désobéir à des ordres illicites de son Gouvernement ! Rire ou pleurer ? RESISTER ! http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/toute_l_actualite/ministere/hommage-jean-moulin


Des nouvelles de Guilherme…
pas fameux, pas drôle…

Guilherme Hauka-Azanga a été débouté de son recours devant la Cour Administrative d’Appel.

Le tribunal a  estimé que Guilherme n’avait pas assez prouvé la mort de sa première femme. Pas assez prouvé la disparition de deux de ses enfants angolais. Pas assez prouvé son amour pour ses enfants français. La suite ici….


Petite devinette :

Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle n’aura bientôt plus aucune ressource vitale alors qu’on lui demande d’accomplir de plus en plus de choses dont très peu sont réellement utiles. Elle devrait s’occuper d’humains, elle est noyée sous les chiffres, les statistiques, les évaluations et la paperasse immonde. Elle est déjà condamnée à mort. Mort pas pourrissement interne et pertes de ressources. Sa  condamnation n’est pas annoncée officiellement et les communiqués se veulent au contraire rassurants. Mais chaque semaine amène une preuve supplémentaire de sa  fin programmée. Fin plus proche qu’on ne pouvait le croire. Quand il sera trop tard, il y aura des gens pour dire que c’était inévitable.


Sinon, instructif pour ceux qui ne le savent pas encore. Et la majorité des gens ne le sait pas, y compris parmi les profs…

Les sous des profs… les vacances des profs…

Promis, je ne vous parle pas des retraites… Sinon, j’y suis encore jusqu’à minuit et ce n’est pas possible :  j’ai 2 machines à étendre, un repas à préparer, un bouquin à finir… Enfin, je vous mets juste un lien vers un pdf édité par la FSU sur le projet de loi.


Allez, je stoppe !! Sinon, je vais vous parler des bleus reçus à l’Elysée et ça va me mettre de mauvaise humeur…

@+ !!

Publicités
No comments yet

À vous ! Un mot ou deux, trois ou quatre et même plus... !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :